Salamandre tachetée

Salamandra salamandra (Linnaeus, 1758)

Classe : Amphibia Ordre : Urodela Famille : Salamandridae Genre : Salamandra

  • 8 186
    observations

  • 1 509
    communes

  • 1 193
    observateurs

  • Première observation
    1900

  • Dernière observation
    2021

Informations sur l'espèce

C’est l’un des plus grands amphibiens à queue (ou urodèles) d’Europe. Elle a un aspect général élancé, mais des pattes courtes et une queue cylindrique également assez courte. Sa longueur totale est de 15 à 20 cm pour l’adulte. La coloration est variable, la plupart sont noires avec des taches ou des bandes jaunes vives, le tout sur un corps très brillant. Certains individus sont plus noirs avec peu de couleur jaune, d’autres ont la couleur jaune qui prédominent. Chaque spécimen a une disposition des tâches qui est unique, permettant la reconnaissance individuelle. Les couleurs vives indiquent « danger » pour les prédateurs. En effet, les glandes situées en arrière de la tête et sur son dos produisent une sécrétion toxique. Elles rendent la salamandre immangeable pour la plupart des prédateurs, mais elle n’est pas dangereuse pour l’homme. Rappelons que c’est un animal protégé.
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Lacerta salamandra Linnaeus, 1758 | Salamandra maculata Schrank, 1786 | Salamandra maculosa Laurenti, 1768 | Salamandra vulgaris Cloquet in Lerrault, 1827 | Triton corthyphorus Wagler, 1820

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles