Ephippigère carénée

Uromenus rugosicollis (Audinet-Serville, 1838)

Classe : Hexapoda Ordre : Orthoptera Famille : Tettigoniidae Sous-Famille : Bradyporinae Tribu : Ephippigerini Genre : Uromenus

  • 1 897
    observations

  • 923
    communes

  • 268
    observateurs

  • Première observation
    1877

  • Dernière observation
    2021

Informations sur l'espèce

Cette massive sauterelle verte (en général) à bande jaune/blanche sur le flanc de l'abdomen est dépourvue d'ailes. Les élytres sont contrastés noir et jaunâtre. Ses yeux sont blancs. Chez les femelles, l'oviscapte est très court et fortement courbé tandis que chez les mâles l'epiprocte est en forme de cuillère, dépassant les cerques. Derrière le pronotum en forme de selle à cheval dépasse de minuscules tegminas, organes du chant. Sa stridulation est assez forte pour être détectable même lors d'un déplacement en voiture fenêtre fermée.
Mâle : 25-30mm Femelle : 26-31mm
Confusion possible avec E. diurnus, E. d. cunii et C. ramburii : E. diurnus et E. d. cunii ne possèdent pas des yeux blancs. C. ramburii est très localisé dans le sud-ouest de la France et préfère les milieux montagnards. Les yeux sont un peu plus brunâtre. L'oviscapte chez la femelle est large et droit, et chez les mâles les cerques sont dentés vers le milieu.
Cette espèce vit dans une large gamme d'habitats arbustifs ou à strate végétale haute et dense tels que les chardons ou les ombellifères, humides ou secs. Trouvable de 0 à 1500m.
Cette espèce est visible de Juillet à Octobre, avec un pic d'Août à Septembre.
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Aucun synonyme pour ce taxon

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles