Dectique verrucivore

Decticus verrucivorus (Linnaeus, 1758)

Classe : Hexapoda Ordre : Orthoptera Famille : Tettigoniidae Sous-Famille : Tettigoniinae Tribu : Decticini Genre : Decticus

  • 2 068
    observations

  • 372
    communes

  • 348
    observateurs

  • Première observation
    1881

  • Dernière observation
    2022

Informations sur l'espèce

Le nom de Decticus verrucivorus viendrait d’une ancienne pratique consistant à utiliser cette sauterelle pour mordre les verrues de la peau afin de les brûler par le dépôt des sucs digestifs caustiques accompagnant la morsure. C’est une espèce de grande taille, d’une coloration variable, mais souvent verte. Les fémurs postérieurs sont fortement épaissis en massue. Les élytres, tachés de sombre, couvrent tout l’abdomen. Sa carène médiane est nette sur toute la longueur du pronotum. Les cerques du mâle sont dentés au milieu. La femelle possède un long oviscapte légèrement arqué.
Mâle : 26-36mm Femelle : 27-42mm
Confusion possible avec D. albifrons, Gampsocleis glabra et D.v. monspelliensis : D. albifrons : Espèce de plaine ayant une coloration toujours brune et des ailes dépassant nettement les genoux postérieurs. Gampsocleis glabra : La carène médiane du pronotom est absente. Le prosternum est armé de 2 épines très longues. Espèce de plaine. Chez les femelles, l'oviscapte est long et légèrement arqué vers le bas en plus d'être tronqué obliquement. D. v. monspelliensis : Espèce très localisée du sud-est de la France, vivant dans les garrigues ou pelouses rocailleuses méditerranéennes de basse altitude. Les élytres ne couvrent pas tout l'abdomen.
Espèce vivant dans les pelouses sèches, les prairies et les alpages, de 50 à 2700m.
Espèce visible de Juin à Octobre avec un pic de Juillet à Septembre.
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Gryllus verrucivorus Linnaeus, 1758

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles