Sauterelle cymbalière

Tettigonia cantans (Fuessly, 1775)

Classe : Hexapoda Ordre : Orthoptera Famille : Tettigoniidae Sous-Famille : Tettigoniinae Tribu : Tettigoniini Genre : Tettigonia

  • 699
    observations

  • 188
    communes

  • 126
    observateurs

  • Première observation
    1966

  • Dernière observation
    2021

Informations sur l'espèce

La sauterelle cymbalière est de couleur vert pâle, y compris ses élytres qui ne sont pas tachetés. Ces derniers sont larges et dépassent à peine l'abdomen. La base des fémurs postérieurs est faiblement épaissie. Les adultes sont actifs à partir de midi et jusqu'à tard dans la nuit. L'oviscapte de la femelle est droit ou courbé vers le haut qui sert à la ponte dans les milieux humides. Les mâles sont très facilement repérables grâce à leurs chants puissants, réguliers, ressemblant à celui d'une cigale (d'où le nom de "cymbalière" ou "cantans"). Il est possible de les entendre à partir de fin juillet.
Mâle : 20-30mm Femelle : 25-33mm
Confusion possible avec T. viridissima et Dectus v. verrucivorus : il est facile de la différenciée avec ses deux espèces, car elle possède des élytres bien larges, qui ne dépassent pas l'abdomen (pas comme T. viridissima) et sans taches (pas comme D. v. verrucivorus).
Cette espèce vit dans les milieux frais et humides tels que les lisières, les mégaphorbiaies, les buissons montagnards, etc… Elle est trouvable de 180 à 2350m, surtout en montagne.
Cette espèce est visible de Juin à Novembre, avec un pic de d'Aout à Septembre.
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Gryllus cantans Fuessly, 1775 | Locusta cantans (Fuessly, 1775) |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles