Magicienne dentelée, Langouste de Provence, Saga aux longues pattes

Saga pedo (Pallas, 1771)

Classe : Hexapoda Ordre : Orthoptera Famille : Tettigoniidae Sous-Famille : Saginae Tribu : Sagini Genre : Saga

  • 340
    observations

  • 66
    communes

  • 68
    observateurs

  • Première observation
    1938

  • Dernière observation
    2020
- Alquier David - Baghi Romain - Barthe Laurent - Barthe Robin - Bayrou P. - Bernard Cyrielle & Gaymard Maxime - Bernier Christophe - Blanc Frédéric - Carles Pierre - Carriquiry Clémence - Chesne Amélie - Cochard Pierre-olivier - Cochard Pierre-olivier - Combet Simon - Danflous Samuel - Danflous Samuel & Blanc Frédéric & Déjean Sylvain - Danflous Samuel & Déjean Sylvain - Danflous Samuel & Déjean Sylvain & Villepoux Olivier & Maurel Jean-philippe & Forgues Anne - Danflous Samuel & Talhoët Samuel & Costes Aurélien & Hardy Alain - Demay Jérémie - Dessailly Guilhem - Durand Philippe - Déjean Sylvain - Déjean Sylvain & Danflous Samuel & Morichon David & Conforti Olivier - Eudes Manon - Evenou Yann - Gaymard Maxime - Gonzalez Ingrid - Gouix Anne - Gouix Anne & Vergne Sandra - Gourland Julie - Hiessler Nathalie - Jaulin Stéphane - Jaulin Stéphane - Opie - Jaulin Stéphane - Opie & Louboutin Bastien - Opie - Jouffroy Marion - Lapierre Lisa - Lepine Fabien - Linard Marion - Louboutin Bastien - Louboutin Bastien - Opie - Louboutin Bastien - Opie & Beltrando Koïchi & Vandenabeele Lucas - Louboutin Bastien - Opie & Vandenabeele Lucas - Maillotte Célia - Mannella Philippe - Marsaud Emilie - Matarin Thomas - Menand Anne - Menand Mathieu - Minguez Jérémy - Monsavoir Alexia - Moreno Lisa - Nabholz Benoit - Néri Frédéric - Pelozuelo Laurent - Pessotto Liliane - Pirsoul Lionel - Rondeau Alexis - Salama Gilles - Santalucia Alexis - Savignac Mathieu - Savina Henri & Grouet Gérard & Philippe Christophe - Schmitt Régis - Sirot Benjamin - Tuffal Christian - Vacher Jean-pierre - Vergne Sandra

Informations sur l'espèce

La magicienne dentelée est la plus grande sauterelle de France. De couleur variable (généralement verte, mais peut-être brune ou grise), elle possède des pattes antérieures et médianes très épineuses (d'où le nom dentelé). Son oviscapte à lui seul fait environs 4cm. Cette sauterelle possède des ailes vestigiales sous forme de bourrelets peu discernables, on considère donc qu'elle n'a pas d'ailes. De plus, cette espèce pratique la parthénogenèse (reproduction asexuée), ce qui explique l'absence de mâles (bien qu'un mâle a été observé en Suisse en 2005). À mi-chemin entre un phasme et une mante religieuse, cette espèce pratique le mimétisme (aspect brindille et déplacements lents et saccadés) et utilise ses pattes avant munies d'épines pour capturer de grosses proies.
Femelle : 53-75mm
Confusion possible avec T. viridissima, R. nitidula et A. ungarica : T. viridissima : Présence d'élytres. R. nitidula : Présence d'élytres. A. ungarica a une tête très étirée vers le haut avec des antennes élargies à la base qui se terminent en pointes effilées. Vie dans les milieux sableux ou alluvionnaires. C'est une espèce protégée en France, c'est un des rares insectes (et le seul orthoptère) de notre région à bénéficier d'une protection nationale.
Cette espèce vit dans des milieux xéro-thermophiles divers : pelouses buissonnantes, garrigues, maquis et fourrés. Ce sont des milieux stables depuis plusieurs centaines d'années. Elle peut être trouvée de 0 à 1800m.
Cette espèce est visible de Juin à Octobre , avec un pic de Juillet à Août.
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Locusta serrata Fabricius, 1793 | Saga serrata (Fabricius, 1793)

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles