Lézard de Bonnal

Iberolacerta bonnali (Lantz, 1927)

Ordre : Squamata Famille : Lacertidae Genre : Iberolacerta

  • 1416
    observations

  • 23
    communes

  • 103
    observateurs

  • Première observation
    1943

  • Dernière observation
    2020
Titre Auteur
Plan national d’actions en faveur des Lézards des Pyrénées - Bilan et évaluation Gilles Pottier - Laurent Barthe - Jacques Hippolyte
Description :

Date : 2019-08-20
Répartition des lézards du genre Iberolacerta en France. 3/3 : le Lézard de Bonnal Gilles Pottier, Christian-Philippe Arthur, Lucienne Weber & Marc Cheylan
Description :
null
Date : 2019-04-20
- Arribas Oscar - Arthur Christian-philippe - Bacqué Daniel - Baghi Romain - Barthe Laurent - Barthe Robin - Bergès Christophe - Boissinot Stéphane - Bonnal Jean-louis - Boudarel Patrick - Boyer Eric - Burrus Monique - Caens Patrick - Cally Sébastien - Castaing Guillaume - Catil Jean-michel - Charlot Baptiste - Cheylan Aurélien - Cheylan Marc - Clotilde Dameron - Cochard Pierre-olivier - Combet Simon - Coralie Rousseau - Costa Paz - Costes Aurélien - Courtois Elodie - Crampe Michel - Crochet Pierre-andré - Cuenin Christophe - Danflous Samuel - Danflous Samuel & Coutant Laura - Darnet Elodie - Datcharry Romain - De Redon Sabine - De Seynes Aurélie - Delmas Carine - Delmas Norbert - Demoulin Jérôme - Denis Alice - Dohogne Romuald - Dortet-bernadet Jean-luc - Dortet-bernadet Marie-paule - Duprat Vincent - Dutertre André - Déjean Sylvain & Danflous Samuel - Eudes Manon - François Pauline - Friedrich Thomas - Froidefond Claire - Garnier Christian - Geniez Philippe - Grosselet Olivier - Hamon David - Hennes Noémie - Hibert Amandine - Laffitte Rémi - Lattuga Ronan - Le Chevalier Hugo - Lefeuvre Karen - Lemaitre Pierre-luigi - Lock Jude - Lonca Guy - Lourdais Olivier - Manhes Laurence - Menand Mathieu - Menut Toumâ - Milcent Philippe - Mimbielle Charlotte - Moreilhon Didier - Morichon David - Movia Alexandre - Muratet Jean - Nars Alexandre - Nars Aurélie - Nars Florian - Nars Lucile - Nogué Gérard - Nédélec Laurent - Pelozuelo Laurent - Poitevin Françoise - Poncet Emile & Charlot Baptiste - Pottier Delphine - Pottier Gilles - Poulot Marcel - Pujo Jean - Rancon François - Riom Alain - Riou Ghislain - Robin Jérôme - Robinet Kateline - Roinel Emilie - Rousseau Coralie - Roussel André - Roux Alexandre - Rufray Xavier - Salles Fabien - Stenou Boris - Stradella Sandy - Vacher Jean-pierre - Vauche Mélina - Veyrunes Frédéric - Volot R.

Informations sur l'espèce

C’est un petit lézard dont la taille et la morphologie sont assez semblables à celles du Lézard des murailles (Podarcis muralis). Le corps seul mesure environ, chez les adultes, 5 cm à 6 cm, la queue mesurant le double. La taille totale est donc de 15 cm environ. Les nouveaux-nés sont de taille semblable à ceux d’I. aurelioi : corps de 2,5 cm environ. Comme chez les 2 autres espèces d’Iberolacerta pyrénéens l’écaille rostrale est en contact avec l’écaille internasale, ce qui n’est pas le cas chez le Lézard des murailles ni chez le Lézard vivipare (Zootoca vivipara). Peu remarquable et assez variable, semblable dans ses grands traits à celle de nombreux petits lacertidés européens, la robe d’I. bonnali possède cependant quelques particularités : aspect métallisé plus ou moins discret (or, platine, cuivre, bronze) des bandes dorso-latérales claires au niveau des épaules (plus étroites que chez I. aranica et I. aurelioi) ; absence de ligne vertébrale foncée sur le dos ; caractère uni ou faiblement tacheté de brun pâle de la bande foncée des flancs ; absence d’une ornementation séquencée sur la queue, laquelle présente donc un aspect uni ou ligné. La face ventrale est toujours blanche (jamais jaune ou orangée), avec parfois une zone noire sur la partie antérieure de certaines écailles. Certains individus présentent parfois des taches bleu pâle ténues sur les ventrales externes. La teinte de fond de la face dorsale varie de gris-brun à brun, avec présence variable de taches et mouchetures foncées. Plusieurs cas de mélanisme sont connus, de même que des cas de leucisme. Le mâle reproducteur est plus massif que la femelle, et on note un net renflement dans la partie basale de sa queue, dû à la présence des hémipénis.
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Archaeolacerta bonnali (Lantz, 1927) | Lacerta bonnali Lantz, 1927 | Lacerta monticola bonnali Lantz, 1927

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles